fake viagra signs finasteride from india users of viagra ehealthpill viagra date lancement viagra prix officiel du viagra en belgique
    • RM ban 100a logosRM 950x150 sp

    Contacts référents

    Posts LinkedIn by R-M

    [Interview] Arnaud Dujardin, Chef d'atelier carrosserie

    « Avec R-M, on n'est jamais bloqué par un problème technique »
    A 24 ans, Arnaud Dujardin est déjà Chef d’atelier de la carrosserie de Automobiles Victoria Motors à Gisors depuis 2 ans. A 15 ans, décidé à devenir mécanicien, répondant à l’appel de sa passion pour l’automobile, il rencontre un expert lors d’une journée Portes Ouvertes. Il le convainc pour ce métier dont le cursus prévoit une formation de 3 ans en carrosserie. Sa vocation se révèle alors…

    Qu'est-ce qui vous a plu dans votre formation en carrosserie ?

    arnaud dujardinJ’ai eu la chance de préparer le Bac Pro Carrosserie qu’exigeait le cursus pour devenir expert automobile dans le lycée Jean Moulin, Les Andelys (27), qui nous a préparé à gérer une réparation de A à Z. Ca me plaisait et c’est là où ma passion pour le métier de peintre s’est révélée. Mes apprentissages m’ont beaucoup apporté dans cette voie, notamment en travaillant chez un carrossier en parallèle de ma formation. J’ai alors touché à tout, fait beaucoup d’applications peinture et acquis de l’expérience.

    Comment avez-vous appris votre métier de peintre ?

    arnaud dujardin appliJ’ai voulu suivre une formation mais je n’ai pas trouvé d’entreprise pour mon apprentissage. J’ai alors accepté un poste de carrossier dans une concession à Gisors, un CDD d’un mois qui s’est transformé en CDI. J’ai abandonné l’idée de CAP peintre et le terrain s’est chargé de me former. Après le départ du peintre de l’atelier, j’ai occupé son poste, vacant pendant 1 an, en plus du mien. Cette expérience a confirmé mon goût et mes compétences pour le métier de peintre. On travaillait alors avec R-M qui m’a beaucoup aidé, via son technicien, l’accès facile à l’information et ma formation sur les raccords noyés et vernis.

    Les produits eux-mêmes facilitent bien le travail par leur simplicité d’application et la précision de la colorimétrie. Je n’ai eu que très rarement des problèmes de teintes et encore, elles étaient liées à des erreurs humaines.

    "Le terrain s'est chargé de me former"

    TECHNICIEN R-M  :  Les relations entre le technicien de la marque et les équipes de l’atelier des clients sont pérennes et de proximité. Le dispositif de produits, d’outils, de supports et d’accompagnement sur le terrain mis au point par R-M répond au seul objectif de l’efficacité opérationnelle.
    « Pour R-M, le plus important est de garder un lien de proximité avec ses clients. Nous avons tous les bases techniques qui permettent de les aider dans l’atelier. C’est ce qui fait la différence entre un commercial et un technicien. Arnaud se sert par ailleurs beaucoup de tous les outils mis à sa disposition. Ils l’ont aidé à progresser et à devenir techniquement quelqu’un de très performant ».
       

     

    Comment êtes-vous arrivé à Automobiles Victoria Motors ?

    arnaud dujardin 3Après 3 ans passés dans la concession, Automobiles Victoria Motors m’a débauché en août 2018. J’ai été attiré par le profil de poste qui me destinait à gérer les réparations dans leur globalité et c’est ce qui me plait dans ce métier. L’autonomie, les conditions de travail et le salaire proposé ont également été des facteurs déterminants dans mon choix. Le seul hic était le changement de marque de peinture à laquelle je n’ai pas réussi à m’adapter. Au bout de 6 mois, j’ai convaincu mon patron, avec le technicien R-M et à force d’arguments techniques et de productivité, de changer. Avec R-M, j’avais pris mes marques et j’étais sûr autant de la qualité d’application que de la finition.

    Qu'est-ce qui vous plait dans la marque R-M ?

    Techniquement, la marque et ses équipes sont au top ! Ils sont dans l’innovation, les produits évoluent sans cesse, l’accès à l’information est direct. Tout est fait pour faciliter notre quotidien, on n’est jamais bloqué par un problème technique car les produits sont faciles d’application et la colorimétrie, tant dans la précision que dans les outils, est vraiment très efficace et opérationnelle. Nous arrivons à traiter sans difficulté les véhicules récents, l’essentiel de notre activité, qui demandent d’être bien à jour au niveau des teintes et un standard de qualité élevé.

    arnaud dujardin melangeSi un problème survient, on peut compter sur la réactivité du technicien R-M et sa capacité à nous apporter sur le terrain l’assistance technique dont nous avons besoin. C’est un vrai confort, surtout à mes débuts alors que j’apprenais mon métier de peintre en conditions réelles. Je suis à présent impatient de découvrir Refinity, la nouvelle plateforme des solutions digitales. J’ai déjà un petit aperçu en ayant intégré dans mon quotidien l’utilisation de l’e-shop, que j’utilise de mon portable pour les commandes. Avec un cloud propre à la marque et un accès unique à tous ses supports digitaux, j’imagine très bien l’intérêt pour nous. On va gagner en fluidité et en efficacité.

    "Si un problème survient, on peut compter sur la réactivité du technicien R-M"

     

    Arnaud Dujardin a testé le vernis INTENSE Finish-R de la gamme eSense Pioneer Series

    Dans son atelier, Arnaud Dujardin a accepté de réaliser pour R-M une vidéo tuto où il détaille les 7 étapes d’une réparation avec le vernis INTENSE Finish-R. La démonstration de chacune d’entre elles révèlent une flexibilité et des temps de séchage bluffants. « Ce qu’il y a de bien avec ce nouveau vernis, c’est qu’il ressemble à beaucoup d’autres de la gamme R-M, il est très facile d’application, pas trop épais, pas trop fluide, Il se prête très bien au jeu ! ». Les produits de la gamme Pioneer Series de  R-M sont un condensé de technologie couvrant tous les besoins de l’atelier et tous types de réparation. Eco-conçus (label e’Sense), ils offrent une performance écologique supérieure, alliée à des qualités élevées d’application et de finition. INTENSE Finish-R permet un gain de temps, de productivité et de consommation d’énergie pour un résultat de très haute qualité. « Dans la concession Toyota / Honda de Gisors, on répare surtout des véhicules récents, du plus petit au plus gros, on a donc besoin d’un vernis d’une brillance assez intense ».

    Vidéo tuto (©Inzbox pour Décision Atelier)

     

    Comment en 18 mois et à 22 ans à l’époque, êtes-vous passé de carrossier à chef d’atelier ?

    1 mois après mon arrivée, mon chef d’atelier a pris la direction de l’activité après-vente de la concession. En phase, partageant la même vision du métier, le même sens pour la qualité du travail et la satisfaction du client, il me faisait confiance. Il m’a progressivement donné des responsabilités, d’abord dans les achats puis naturellement sur tous les aspects de la gestion de l’atelier. De plus en plus autonome, mon patron m’a promu chef d’atelier carrosserie.

    "De plus en plus autonome, mon patron m'a promu chef d'atelier carrosserie"

    Qu’est-ce que vous aimez dans votre métier et votre fonction ? Votre jeune âge n’est-il pas compliqué pour imposer votre autorité ?

    arnaud dujardin spectroJ’apprécie l’autonomie, la prise de responsabilité et la polyvalence. En suivant toutes les étapes de la réparation, je suis en contact avec le client, l’expert, les fournisseurs, je coordonne le travail d’équipe. C’est toute cette diversité d’activité et d’interlocuteurs qui m’intéresse. Il peut arriver qu’on doute au premier contact de mes capacités à gérer une réparation ou à imposer mon autorité pour organiser l’atelier mais si on fait sa part, on joue la complémentarité et on fait techniquement ses preuves, les relations sont bonnes et l’âge n’est pas un problème.

    "J'ai appriécié l'autonomie, la prise de responsabilité et la polyvalence"

    Comment voyez-vous votre avenir ?

    A court terme, je compte participer au Concours du Meilleur Peintre de R-M. J’aime la compétition et je reste frustré de ma première tentative où je n’ai pas réussi à passer le cap des pré-sélections. A ma décharge, je commençai à Victoria et j’étais très absorbé par mes nouvelles fonctions. Je compte bien prendre ma revanche lors de la prochaine édition. En attendant, je me concentre sur le développement de l’activité de l’atelier en espérant manager une équipe plus grande mais ça ne serait tarder. Nous sommes en cours de recrutement d’un carrossier-peintre pour rejoindre le carrossier confirmé et l’apprenti actuellement en poste.  

    Si je regarde en arrière, je suis étonné d’en être déjà arrivé là alors que je ne l’avais même jamais imaginé. Mais d’y être parvenu me fait penser aujourd’hui que tout est possible.

     

     

      logo instagram  

     

    Ce site internet utilise des cookies afin de vous assurer une meilleure expérience utilisateur.

    Politique des données

    Copyright © 2019 Commlc