Confinement - Les centres de lavage Eléphant Bleu sont ouverts

    Activité d’entretien des véhicules, le lavage automobile professionnel fait partie des activités autorisées durant ce confinement. Eléphant Bleu a donc décidé de maintenir le service de ses centres en propre, hormis les boutiques, et le recommande à ses franchisés.

    Cette position est motivée par le maintien de l’activité de nombreux professionnels pendant le confinement dont l’usage du véhicule est quotidien mais aussi des particuliers qui ne peuvent pas télétravailler et continuent à se rendre à leur travail en voiture. Rappelons enfin que laver dans un centre Eléphant Bleu c’est préserver la ressource eau et empêcher la pollution des nappes phréatiques engendrée par les lavages à domicile réalisés sans récupération des eaux de lavage.

     

    Le lavage automobile, fonction d’utilité

    Les stations de lavage entrent dans la catégorie des activités d’ « Entretien et de réparation de véhicules automobiles légers »[1].

    En cette période de confinement, leur utilité est de répondre aux besoins de l’activité économique qui n’est pas à l’arrêt. Les véhicules sanitaires comme les ambulances, les transports de marchandises et de personnes (livraison alimentaire, taxis…) doivent pouvoir travailler dans les meilleures conditions d’hygiène et de confort. 

    Pour les particuliers, l’automobiliste doit se munir de l’attestation de déplacement dérogatoire et indiquer un déplacement pour des achats de premières nécessités dans des établissements dont les activités demeurent autorisées.

    Le lavage participe à la sécurité du véhicule en garantissant la visibilité des parties vitrées, à l’hygiène de l’habitacle et des véhicules de transport.

    En débarrassant les carrosseries sales des polluants qu’elle transporte, Eléphant Bleu participe à limiter l’impact de la mobilité sur l’environnement. La pluie et le vent détachent les particules polluantes (hydrocarbures et métaux lourds) qui se répandent dans la nature et les eaux souterraines. Les mêmes effets nocifs se produisent en lavant la voiture à la maison ou dans la rue et justifient d’ailleurs leur interdiction[2].

    Même si la crise sanitaire s’ajoute à la crise environnementale, celle-ci n’en reste pas moins une priorité absolue.

    rse

    Chiffres clés

    500 tonnes de polluants récupérés par le réseau Eléphant Bleu

    ~330 litres d’eau consommés pour 1 lavage au jet à domicile

    ~130 litres d’eau utilisés pour 1 lavage dans un centre professionnel

     

     

    Le parcours de lavage sans contact : sécurisé pour la santé des clients et de la ressource en eau

    Sur le plan sanitaire, depuis la 1ère vague, Eléphant Bleu a balisé le parcours de ses clients pour qu’ils puissent laver leur véhicule en toute confiance et sécurité. Les premières mesures de distanciation sont naturellement respectées avec le minimum de contacts que demandent ses services. Les postes de lavage sont individuels et les moyens de paiement automatisés. Par ailleurs, les centres de l’enseigne mettent à disposition du gel hydroalcoolique pour désinfecter le contact avec les équipements, donnent les indications de circulation par un marquage au sol et affichent clairement les recommandations d’usage. Les boutiques sont en revanche fermées.

     

    lavezensecurite

    Vidéo explicative sur elephantbleu.fr, Facebook

     

     

    [1] Code APE 4520A (sous-classe 45.20.30) 

    [2] Article L1331-10 du Code de la santé publique obligeant à disposer d’une fosse de décantation et d’un séparateur d’hydrocarbures pour traiter les eaux usées. Article 99-3 du règlement sanitaire départemental interdisant le lavage des voitures sur la voie publique, les voies privées ouvertes à la circulation publique, les berges, ports et quais ainsi que dans les parcs et jardins publics

     

    Ce site internet utilise des cookies afin de vous assurer une meilleure expérience utilisateur.

    Politique des données

    Copyright © 2019 Commlc