Vérifier et régler ses phares avant de partir en vacances : prévention, visibilité et sécurité

Nettoyer le pare-brise ou vérifier la pression des pneus, ces gestes sont devenus des automatismes avant le départ en vacances. Reste à intégrer l’éclairage comme un vecteur essentiel de sécurité pour le conducteur, ses passagers et les usagers de la route. Avant de partir sur la route des vacances, il est essentiel de vérifier tous les éclairages du véhicule.

Le bon réflexe avant de partir : vérifier et régler les lampes

Parce que la plupart des accidents de la route surviennent de nuit ou par mauvais temps, l’éclairage du véhicule est une priorité. D’autant que 54% des Français reconnaissent se sentir davantage en danger la nuit sur la route1: atténuation des contrastes, réduction du champ visuel, appréciation faussée des distances de sécurité… Les phares sont les seuls équipements de la voiture permettant de mieux voir et d’être vu, de mieux appréhender la route et ses dangers potentiels. La qualité d’éclairage et sa symétrie sont primordiales.

Une lampe en fin de vie se détériore plus rapidement. Les signes avant-coureurs de baisse d’intensité alertent sur la nécessité de remplacer la lampe avant qu’elle ne s’éteigne totalement. Elle indique également la fin prochaine de sa jumelle qui, déjà, produit un éclairage plus faible que la neuve.

Par ailleurs, des phares mal réglés limitent la visibilité du conducteur et gênent les autres automobilistes. L’éblouissement causé par des phares mal réglés est source de stress et d’accidents.

Le message est clair, une voiture mal signalée sur la route est un danger pour tous les automobilistes : feux diurnes, feux de position, clignotants, feux stop et de recul sont des organes majeurs de sécurité à ne pas négliger.

 
1 Enquête OpinionWay menée par l’Association Prévention Routière, l’AsnaV, CARGLASS® et Allianz France – 2016.

 

Faire régler et changer les phares par un professionnel

Pour le réglage des feux ou le changement des lampes de phares, il est recommandé de se rendre chez un professionnel. Il dispose de l’expertise et des outils nécessaires pour intervenir dans les règles de l’art. En cas de remplacement, il conseillera sur les éclairages les plus adaptés aux habitudes de conduite. Il saura également régler avec précision la position et l’inclinaison des optiques pour une visibilité maximale sans risque d’éblouissement.

 

Panne sur la route : conserver un coffret de secours

Pour davantage de sécurité, la majorité des pays européens conseille de doter chaque véhicule d’un coffret de lampes de secours homologué. Au-delà d’être conforme à la réglementation locale, cette précaution est un gage de sécurité pour voyager sereinement et profiter pleinement de ses vacances.




La conduite de nuit représente :
- 10% du trafic total
- 37% des blessés graves
- 44% des accidents mortels
- 30% des accidents de la circulation
 
L'éclairage et la signalisation sont la 2e cause de non-conformité des véhicules légers pour des anomalies de fonctionnement ou d'éclairage (UTAC - bilan contrôle technique 2016)

 

Contact

Page LinkedinPage TwitterPage Youtube