• tetiere opisto2018OK

[PRE et économie circulaire] Opisto, un modèle de réussite

piecesSur le marché émergent et en pleine mutation de la Pièce de Réemploi automobile, Opisto, éditeur de logiciels dédiés à l’activité des centres VHU et créateur de market place, apporte un modèle totalement novateur.
7 ans après son lancement, Opisto couvre l’ensemble des demandes du marché avec des offres spécifiques, l’une destinée au grand public et l’autre, aux professionnels. Acteur de l’économie circulaire, fournisseur de solutions numériques, Opisto connait une croissance exponentielle à deux chiffres.

Réussir et donner du sens

Réponse aux problématiques sociétales, solutions pour accompagner la transition numérique d’un marché traditionnel local, offre en phase avec les attentes de l’automobiliste qui veut réduire son budget entretien et tend vers une consommation responsable… Opisto fait partie de la génération des start-ups qui placent leur créativité et leur capacité d’innovation sur des valeurs fondatrices et dans un esprit collaboratif.

Opisto, c’est avant tout une logique d’optimisation et d’organisation des données dans des bases, la maîtrise des langages informatiques et des environnements du Web, une conception d’algorithmes performants et d’outils en ligne conviviaux.

Appliquées à la PRE des centres VHU (Véhicule Hors d'Usage) ces qualités ont fait d’Opisto un acteur de l’économie circulaire, représentatif de l’offre nationale des centres VHU.

Sa force est la mutualisation des pièces en stock chez ses partenaires, le contrôle qualité, la traçabilité et la disponibilité en temps réel :
- 385 centres VHU agréés (+75 en 2017), soit +24%
Sur les 1 700 centres en France, ils représentent 25% du marché
- 99 ont développé avec Opisto une activité de VAD - Vente A Distance - (90 en 2016)
- En 2016, 4 900 000 pièces recyclées, informatisées, contrôlées, garanties et vendues sur les market place BtB et BtC d’Opisto
- 38% des destructions du parc automobile français passe par Opisto, soit en moyenne 380 000 véhicules par an

 

www.opisto.fr : consommer mieux et dépenser moins

En 2017, la fréquentation du site www.opisto.fr, boutique en ligne mettant en relation particuliers et centres VHU, progresse de 40% par rapport à 2016 :
- 6 014 093 visites (environ 500 000/mois)
- 4 057 11 utilisateurs uniques (environ 338 000/mois)
- 47 448 transactions, soit +22% par rapport à 2016, pour un panier moyen de 78 €
- 3,7 M € de CA, soit +25% par rapport à 2016
- Origines des visiteurs : toutes régions de France + 50 pays

En choisissant des Pièces de Réemploi et www.opisto.fr, les particuliers réalisent en moyenne 70% d’économie.

 visitetop5

 

 

Les spécificités d’Opisto

Créé en 2011, Opisto se développe aujourd’hui autour de 3 axes :
- Un logiciel, Opisto solutions PRE, destiné à optimiser la gestion des stocks des centres VHU avec une mise à jour en temps réel d’une base de données en ligne
- Un site web de VAD de PRE, Opisto.fr, organisé en un stock mutualisé qui simplifie les achats et les transactions entre particuliers et centres VHU
- Depuis 2015, Opisto.pro, un espace de vente réservé aux professionnels de la réparation automobile avec une offre dédiée

cava

 

La concurrence entre les centres VHU est lissée sur les sites de VAD en ligne d’Opisto. Ce qui est mis en avant, ce ne sont ni les régions, ni les départements, ni le centre VHU le plus proche, mais les pièces de réemploi disponibles, tous centres confondus. Une liste de centres VHU disposant en stock de la pièce recherchée est ensuite affichée.

1 500 000 PRE sont ainsi mutualisées et disponibles en temps réel.

Porté par la progression constante du nombre de visiteurs et d’acheteurs sur ses sites destinés aux particuliers et aux professionnels de la réparation, Opisto confirme une croissance durable et sa capacité à créer des emplois. En 1 mois, 5 nouveaux collaborateurs ont rejoint l’équipe de 19 personnes.

JB« Avec l’expertise de notre métier d’éditeur de logiciels, nous accompagnons les professionnels du recyclage automobile dans leur transition numérique. Nous contribuons à transformer une offre locale limitée en une offre nationale mutualisée, qualitative et sécurisée. En démocratisant la vente de pièces de réemploi, nous donnons également de la visibilité et de la crédibilité à un marché  qui s’est totalement réinventé. En phase avec le décret du 30 mai 2016[1] et la feuille de route de l’économie circulaire[2] publiée en mars, nous contribuons au développement national d’un pôle économique durable et l’ouvrons à l’international. Les consommateurs sont doublement gagnants parce qu’ils consomment mieux et dépensent moins »,
Johan Branca, co-fondateur et dirigeant d’Opisto.

 

[1] Décret n° 2016-703 du 30 mai 2016 relatif à l’utilisation de pièces de rechange automobiles issues de l’économie circulaire.
[2] Feuille de route de l’économie circulaire publiée en mars 2018 et soumise au parlement dans le cadre de l’article 69 de la loi sur la transition énergétique pour une croissance verte.

 

Contact

Page LinkedinPage TwitterPage Youtube