• tetiere opisto2018OK

Opisto "Champion de la croissance"

logo championdelacroissanceSelon la dernière enquête du quotidien Les Echos, en partenariat avec Statista, Opisto fait partie des Champions de la Croissance en France, en se classant 118e sur 500, 4e sur 46 entreprises occitanes répertoriées et 2e sur 7 dans le secteur "distributeur, réparation automobile". L’étude répertorie les entreprises françaises affichant les plus belles croissances en réinventant les codes du commerce et de l’industrie

La start-up toulousaine a enregistré un taux de croissance de 298% sur la période étudiée 2014-2017[1] et accroit encore son CA de 33% en 2018 pour atteindre 2 670 000 €.
Opisto compte 24 collaborateurs dont 12 recrutés ces deux dernières années (postes équivalents et créations).

Le secteur « distribution et réparation automobile » est l’un des secteurs les moins bien représentés dans cette étude (0,4%). Opisto se démarque avec un modèle totalement novateur sur le marché de la pièce d’occasion automobile. Ce marché est en pleine mutation, porté par le décret d’application, en vigueur le 1er avril prochain, visant à informer l’automobiliste de l’existence des Pièces Issues de l’Economie Circulaire.

Son activité d’éditeur de logicielsdédiés aux professionnels du recyclage automobile permet à Opisto de mutualiser une offre nationale de pièces dites de RéEmploi. Via ses plateformes de vente, elle les met à la disposition des professionnels (www.opisto.pro) et des particuliers (www.opisto.fr), sans intermédiaire et en temps réel.

 

La vente en ligne sur Opisto.fr

Le site Opisto.fr, dédié à la vente en ligne des PRE pour les particuliers, répertorie 1 960 000 pièces issues des centres VHU[2] agréés partenaires d’Opisto. Ce stock est mis à jour en temps réel.

4 413 000 automobilistes se sont connectés en 2018 (+9% par rapport à 2017). Le site a enregistré 61 000 transactions (+18%) pour un panier moyen de 82 €. La demande concerne surtout des petites pièces de réparation ou accessoires. Leur prix de vente est inférieur de 50 à 70% par rapport aux pièces neuves.

Top 5 des ventes : pare-chocs avant, feu arrière gauche, rétroviseur gauche, aile avant gauche, feu arrière droit.

Les garanties Opisto : pièces issues de centres VHU agréés, les seuls ayant le droit de vendre des pièces de réemploi ; pas d’intermédiaire, les pièces proviennent directement des centres VHU partenaires ; stock national disponible en temps réel ; pièces testées, tracées et garanties (minimum 3 mois) ; délais de livraison maîtrisés ; code couleur des pièces de carrosserie.

La qualité de l’offre Opisto permet de nouer des partenariats avec de grands acteurs de la réparation comme AutoDistribution (réseau de 2 000 réparateurs multimarques) et Assercar (réseau de 1 725 réparateurs automobiles issus d’un groupement d’assureurs).

 

En 2019, que dit la loi ?affiche pre economie circulaire ministere

A partir du 1er avril, les professionnels de la réparation devront informer les automobilistes sur l’existence des Pièces Issues de l’Economie Circulaire via un affichage clair, visible et lisible de l'extérieur. 

Pour toute prestation d’entretien ou de réparation, 2 devis doivent être proposés : l’un avec des pièces neuves, le second avec des PIEC. Les PIEC comprennent les PRE (Pièces de RéEmploi ou pièces d’occasion) et les échanges standards (pièces remises à neuf)[3].  

Cette loi est une bonne nouvelle pour les consommateurs qui peuvent potentiellement réduire leur budget auto de 50 à 70% sur les pièces détachées et réduire leur empreinte carbone en participant à la réduction des déchets et à la valorisation des véhicules en fin de vie.

 

 

[1] Etude et méthodologie : https://weekend.lesechos.fr/business-story/dossier/0600594124199/0600594124199-les-champions-de-la-croissance-en-2019-2241376.php
[2] Centre de Véhicules Hors d’Usage (casses automobiles)
[3] https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2018/10/8/ECOC1827376A/jo/texte

 

Contact

Page LinkedinPage TwitterPage Youtube