Les fabricants d'encres alertent sur les hausses de prix des matières premières

Confrontés à d'importantes augmentations de prix des matières premières ces 12 derniers mois, les fabricants d'encre souhaitent informer la filière. Les hausses brutales constatées entre 2017 et 2018 ont entraîné une forte pression sur les coûts, et ne peuvent être amorties uniquement par les industriels du secteur. Depuis 2017, la plupart des matières premières ont connu des augmentations à deux chiffres.

 Matière première Hausse 2017/2018 
 Dioxyde de titane +10 à 20% 
 Pigments +20 à 40% 
 Noir de carbone

+30% 

 Photo initiateur Jusqu'à 50% 

 

Ces hausses soudaines des prix des matières premières ont des origines identifiées :

L'Asie, principal fournisseur de matières premières pour les industries des encres, a décidé d'une politique très stricte visant à réduire l'impact environnemental de son parc industriel. La mise en oeuvre de cette politique entraîne des baisses de production temporaires et souvent imprévisibles/soudaines pour mise aux normes des sites industriels, et des fermetures d'usines. Plusieurs incidents industriels étant survenus en Asie ont par ailleurs considérablement contribué à la diminution de l'offre de matières premières.

L'inflation qui en résulte a été amplifiée par une hausse de plus de 20% du cours du pétrole en 2017, qui a atteint son niveau le plus haut depuis 2017, fort heureusement en partie compensée par un Euro fort.

"La combinaison de ces évènements entraîne d'importantes difficultés d'approvisionnement et de fortes tensions sur les prix, que nous, fabricants d'encre d'imprimerie, ne pouvons absorber seuls. En tant qu'acteurs responsables de la filière, nous tenons à informer en toute transparence nos clients industriels et les consommateurs des difficultés que rencontre notre secteur et des corrections de prix intervenues depuis début 2018", déclare Bruno Delanoë, Président de l'Association des Fabricants d'Encres d'Imprimerie (AFEI)

 

Contact

Page LinkedinPage TwitterPage Youtube