Temps forts : congrès, exposition, concours Agrobiobase et visites

Plant Based Summit ouvre ses portes les 25 et 26 avril prochains à Lille Grand Palais. Le 27 avril est dédié à la visite de sites industriels et centres de recherche dans la région Lilloise, vitrine de la chimie du végétal.
Co-organisé par l’Association Chimie du Végétal et le groupe Infopro Digital, en partenariat avec le pôle IAR, Plant Based Summit est la plus importante manifestation dédiée aux produits biosourcés : conférences, exposition et concours démontreront leur réalité et leurs plus-values.

« PBS est un congrès filière et transverse, un lieu de débats et d’échanges pour comprendre les différentes approches que prennent les acteurs et avoir une vision concrète de l’innovation dans la chimie du végétal. La complémentarité des industriels est mise à l’honneur comme un levier de croissance et de dynamisme », François Monnet, Président de l’ACDV.

 

Pourquoi un congrès à Lille ?
Lille, carrefour européen de la bioéconomie. Proche des pays moteurs en chimie du végétal.
Les Hauts de France, région française leader en valorisation de biomasse et l’une des plus dynamiques économiquement en chimie du végétal.

 

Programme du Congrès : "driving the business"

A travers des plénières, conférences et tables rondes, des experts internationaux et grands décideurs décrypteront les clés du déploiement de la chimie du végétal : les enjeux de sourcing et de traçabilités, les externalités positives de la chimie du végétal et les leviers de financement associés, contexte économique et politique de la chimie du végétal dans le cadre de la bioéconomie…

Plant Based Summit mettra également en avant les bénéfices des innovations qui remplissent notre quotidien en répondant aux besoins des industriels et aux attentes des consommateurs : Construction, Automobile, Cosmétique, Détergence, Emballage.

Chiffres clés PBS 2017
5 secteurs utilisateurs
30 conférences et plénières
75 exposants
700 professionnels
100 intervenants internationaux

-> Voir le programme

« Ce programme, orienté marché, ouvre des axes de réflexion autour du bien-être des consommateurs et de la préservation de l’environnement : naturalité en cosmétique, diminution des gaz à effet de serre dans le bâtiment et l’automobile, protection des eaux dans la détergence, compostage dans les sacs de fruits et légumes… », Aurore Fries, Déléguée Générale Adjointe de l’ACDV.

 

Exposition : réalités et valeurs ajoutées du biosourcé

Dès l’entrée de PBS, le stand de l’ACDV plongera le visiteur dans la réalité de la chimie du végétal en mettant en scène ses nombreuses applications parmi les objets du quotidien :
- Visiter la « maison du biosourcé » - livret d'exposition
- Tout savoir sur les peintures et le packaging biosourcé
- Découvrir les adhérents de l’ACDV à travers une exposition d’affiches symbolisant leur activité dans la filière des produits issus de la biomasse

Aux côtés de l’ACDV, 75 exposants présenteront solutions et innovations favorisant le développement industriel et commercial des produits biosourcés à court terme.
Les fonctionnalités spécifiques apportées par la chimie du végétal permettront aux différents marchés de trouver une réponse à leurs besoins : légèreté, éco-compatibilité, nouvelles performances, biodégradabilité, durabilité, design…

 

Concours Agrobiobase : des réalisations exemplaires

Le concours Agrobiobase, lancé par l’IAR, le pôle de la bioéconomie, met en lumière des innovations industrielles récentes ou en cours de réalisation. Les 4 finalistes 2017 sont :

L’AMIDOGRAF® de la Compagnie des agrafes à vigne
- Agrafe de palissage réalisée en amidon et fibres végétales dont la biodégradation complète s’effectue au sol dans les vignes sur l’année.
- Marché concerné : agriculture

BIOSORB co-développé par EcoTechnilin et Pe@rl
- Tapis filtrant entièrement composé d’écorces de pin et de lin qui a la capacité de fixer différents polluants (métaux lourds et radionucléides) présents dans les fluides.
- Marché concerné : environnement (eau, sol)

CALINOU de Salveco
- Gamme de soin et de nettoyants ménagers pour l’univers de bébé, 100% d’origine végétale et minérale, qui se biodégrade totalement en substances naturellement présentes et entièrement assimilables par le corps humain. Déchets de conditionnement 100% recyclables.
- Marché concerné : détergence

CONTACTICIEL™ de Seppic
- Actif dermo-purifiant qui garde les propriétés naturelles de l’algue rouge. A partir d’un extrait, la technologie innovante CELEBRITY™, permet de développer une production de biomasse en grande quantité à partir de l’algue rouge dont la culture et la récolte est impossible en milieu naturel.
- Marché concerné : cosmétique

Ces bioproduits seront exposés dans un espace dédié à PBS. Les lauréats seront départagés par les votes des visiteurs selon 3 critères : le caractère innovant, le pourcentage d’origine végétale et l’impact environnemental et socio-économique. Le vainqueur sera dévoilé le 26 avril à 10h30.

 

Visites de sites industriels et centres de recherche

Le 3e jour de PBS, jeudi 27 avril, est dédié à la visite de sites industriels et centres de recherche dans la région lilloise, vitrine de la chimie du végétal.

ROQUETTE : Roquette Lestrem est la plus grande bioraffinerie en Europe et emploie plus de 3 000 personnes. Le site a une capacité d'environ 7 000 tonnes de céréales (maïs et blé) transformées par jour et commercialise plus de 700 produits. Le principal labo R&D du Groupe est également basé à Lestrem.

SAS PIVERT : A l’interface de la recherche académique et du monde industriel, l’Institut pour la Transition Energétique P.I.V.E.R.T. a pour finalité le développement d’une filière française compétitive dans le secteur de la chimie du végétal à base d’une matière première renouvelable prometteuse et compétitive : la biomasse d’origine oléagineuse.

IFMAS : L’Institut Français des Matériaux Agro-sources est un centre de recherche (site de 2 400 m², 6 laboratoires) proposant une large gamme de prestations à haute valeur ajoutée. L’objectif : améliorer les performances et les fonctionnalités des matériaux, dans une logique de recherche appliquée répondant aux besoins de différents secteurs d’activités.

Ecole centrale de Lille : L’école dispose d’un centre de recherche avec notamment REALCAT, une plateforme intégrée dédiée à la conception rapide et à la synthèse de catalyseurs homogènes, hétérogènes ou de biocatalyseurs pour les bioraffineries industrielles, ainsi que leur combinaison pour développer un nouveau type de catalyseurs.

Ecole Nationale Supérieure de Chimie : L'ENSC est multidisciplinaire en chimie. Les principaux projets de recherche portant sur les matériaux biosourcés et transformation de la biomasse seront présentés avec un accent particulier sur l'élaboration de la formulation et de polymères durables.

 

Accréditation presse
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Contact

Page LinkedinPage TwitterPage Youtube