Produits biosourcés : une vision partagée avec l'Europe

logo commission europeenne

La Commission d’experts européens sur les produits biosourcés vient de rendre public, après plusieurs année de travaux, un rapport sur la croissance du marché et de l’emploi lié aux produits biosourcés. Ce rapport approfondi donne deux chiffres majeurs, révélateurs de ce que pèse la bioéconomie en Europe aujourd’hui :  environ 57 milliards € de chiffre d’affaires annuel et 300 000 emplois.

 

Pour développer le secteur dynamique de la bioéconomie, le rapport des experts européens préconise un cadre d’action publique incluant :

• La révision complète de la stratégie de la bioéconomie et son intégration dans le cadre global des politiques publiques européennes

• L’amélioration de l’accès au financement pour les investissements concernant des projets de bioraffineries

• Le besoin d'évaluer la durabilité des produits biosourcés

• La diffusion de normes et labels pour une meilleure prise en compte des produits biosourcés par les acheteurs

 

Consensus

infographie biobased products

Ces recommandations font écho à celles portées par l’ACDV depuis bientôt 10 ans et encore dernièrement dans le cadre des stratégies nationales en cours d'élaboration et auxquelles l’Association a activement participé.
-> Lire le communiqué du 22/11/2017.

L’ACDV constate avec satisfaction que sa vision et ses propositions sont en phase avec celles portées au niveau européen.

Confortée dans ses prises de position par les avis d’experts nationaux et européens, l’ACDV renouvelle avec force son appel aux Pouvoirs Publics.

A l’instar de ce qui se passe dans d’autres pays, la bioéconomie a le potentiel, de par la multiplicité et le dynamisme des filières industrielles qu'elle recouvre, pour devenir un défi national.

 

francois monnet2« La bioéconomie, dont la chimie du végétal est une composante de valeur, constitue une réponse sérieuse aux différentes problématiques économiques, sociales et environnementales auxquelles la France et l’Europe sont confrontées. Son développement est un enjeu majeur du futur de nos sociétés », François Monnet, Président de l’ACDV.
 

 

Contact

Page LinkedinPage TwitterPage Youtube